Luxembourg-Dinant: il faudra 158 nouveaux médecins d'ici à 2025

D'ici à 2025, il faudra trouver 158 nouveaux médecins généralistes constate l'ASBL des Postes médicaux de garde Luxembourg-Dinant.
D'ici à 2025, il faudra trouver 158 nouveaux médecins généralistes constate l'ASBL des Postes médicaux de garde Luxembourg-Dinant. - © Flickr-Jullen

D'ici à 2025, il faudra trouver 158 nouveaux médecins généralistes: c'est le constat de l'ASBL des Postes médicaux de garde Luxembourg-Dinant.

Cela laisse supposer de réels problèmes d'accès au soin. C'est aussi le constat du FDF Luxembourg. Le FDF qui a des idées en la matière et qui vient de les dévoiler. Il est notamment question d'une résolution au Parlement Fédéral pour réclamer un projet-pilote dans six communes rurales de la zone, où la situation est particulièrement délicate.

Le numerus clausus pour les études de médecine accentue la pénurie de médecins généralistes en région rurale, mais il y a également d'autres facteurs pour Véronique Caprasse, députée fédérale FDF :

"On a de plus en plus de femmes qui travaillent en médecine et pas à temps plein. Et puis il y a le vieillissement de la population et on va se retrouver avec un grand creux dans la région."

Le FDF propose de mener une expérience pilote dans six communes précise Jonathan Martin, le président du FDF Luxembourg :

"Six communes ont été identifiées comme étant des communes qui évoluent vers une pénurie complète de médecins d'ici à 2025. Ce sont Chiny, Daverdisse, Tintigny, Vresse-sur-Semois, Gouvy et Martelange. Projet pilote qui vise à libérer 22 numéros INAMI en tout, pour des médecins qui accepteraient de s'installer dans ces communes là."

Les fédéralistes démocrates francophones espèrent que le projet de résolution trouvera un écho favorable auprès d'autres députés fédéraux luxembourgeois ou namurois, mais se disent aussi conscients que ces mesures ne seront pas suffisantes pour résoudre la pénurie.

Philippe Herman

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK