Luciano D'Onofrio, l'ex-patron du Standard, renvoyé en correctionnelle

Luciano D’Onofrio est renvoyé devant le tribunal correctionnel.
Luciano D’Onofrio est renvoyé devant le tribunal correctionnel. - © RTBF

A Liège, la chambre du conseil a ordonné le renvoi de Luciano D'Onofrio, l’ancien patron du Standard, devant le tribunal correctionnel. Selon une information parue ce matin dans la Dernière Heure, le renvoi concerne aussi 25 autres personnes, des anciens dirigeants du club de Sclessin, des agents de jours et des footballeurs.

Il aura fallu 10 ans d'instruction au juge Philippe Richard, un magistrat spécialiste en affaires financières, pour boucler l'instruction de ce dossier. Commissions occultes, parties de salaire payées en cash pour éluder l'impôt, blanchiment d'argent via la société d'un homme d'affaires suisses... Autant de faits reprochés aux inculpés.

Devant le tribunal, on retrouvera Luciano D'Onofrio mais aussi les anciens directeurs du Standard Alphonse Costantin et Pierre Delhaye, tout comme l'ancien manager d'Anderlecht Michel Verschueren, l'homme d'affaires suisses Maurizio Delmenico.

D'anciens joueurs sont également concernés par ce renvoi comme Mornar, Dragutinovic et Bangoura. La plupart d'entre eux ont introduit un appel de cette ordonnance. Pour eux, ce sera donc la chambre des mises en accusation, qui décidera ou non de leur renvoi.

Par contre, certaines personnes citées dans ce dossier ne seront pas sur le banc du tribunal. Parmi eux, l'ancien gardien Michel Preud'Homme mais aussi Pierre François, l'ancien directeur-général du Standard. Il avait accepté la proposition financière que lui avait soumise le parquet.

Erik Dagonnier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir