Louvain-la-Neuve : une salle d'examens installée au milieu de la piste d'athlétisme

Les examens de l’enseignement supérieur approchent. Ils se feront à distance, mais certains étudiants ne sont pas numériquement bien équipés. A Louvain-la-Neuve, 600 ordinateurs seront mis à leur disposition. Et 200 d’entre eux ont été installés… Au beau milieu d’une piste d’athlétisme.

 

Pourquoi cet endroit ?

"C’était vraiment une idée originale, admet Yves Deville, conseiller et directeur à l’académie numérique de l’UCLouvain. "Cela permet d’allier efficacité et capacité. On cherchait des grands espaces pour pouvoir accueillir beaucoup d’étudiants. Nous avons 32.000 étudiants et nous estimons que 5 à 12% pourraient venir passer leurs examens sur place."

La volonté de l’université est avant tout de permettre à chaque étudiant de passer ses examens en ligne en toute sérénité : "Il y a des étudiants qui n’ont pas d’ordinateurs, ou pas de connexion Wi-Fi suffisante, ou pas d’ordinateur compatible avec le logiciel utilisé. Ou tout simplement certains n’ont pas d’endroit calme chez eux pour pouvoir se concentrer. Nous voulons que les étudiants soient traités de manière équitable", précise Yves Deville.

Et les athlètes ?

La piste d’athlétisme indoor de Louvain-La-Neuve, inaugurée en mai 2019, est utilisée par des athlètes de haut niveau, comme Nafissatou Thiam. La championne olympique de l’heptathlon accueille la nouvelle avec philosophie "C’est vrai que ça fait bizarre mais c’est une période assez exceptionnelle. Du coup, je vais m’entraîner à Liège, parce qu’ici, on n’aura plus accès à la piste durant tout le mois de juin. Mais ce n’est pas un problème… Et puis les examens, c’est important pour les étudiants, donc il faut trouver des solutions", dit-elle.

Mais le nouvel aménagement de la piste ne plaît pas à tout le monde… Jacques Borlée, coach des Belgian Tornados, ne cache pas sa déception. "On a la chance d’avoir l’un des plus beaux centres européens et c’est fantastique. Et tout à coup on perd cette qualité parce qu’on met des étudiants à la place sans nous consulter. Moi je trouve ça dérangeant, on ne respecte pas les sportifs de haut niveau. Mais bon, ça fait 40 ans qu’on s’entraînait dehors, on va retourner s’entraîner dehors."

A l’UCLouvain, les examens commencent le 2 juin prochain. Dans un décor dont les étudiants se souviendront.