Louvain-la-Neuve : le musée universitaire prépare le déménagement de 30 000 pièces

Louvain-la-Neuve : le musée universitaire prépare le déménagement de 30000 pièces
Louvain-la-Neuve : le musée universitaire prépare le déménagement de 30000 pièces - © Tous droits réservés

Des centaines de cartons sont empilés dans l’une des salles principales du musée, fermé au public depuis septembre dernier. Patiemment, Gentiane Vanden Noortgaten emballe avec précaution des bijoux d'Asie du Sud-Est ou encore des amulettes du Rajasthan, soigneusement disposées dans des boites découpées sur mesure.

Ce grand déménagement du musée universitaire de Louvain-la-Neuve qui se prépare est aussi l'occasion de restaurer ou nettoyer les pièces qui l'exigent, comme un Hermès du 5e siècle avant J-C. A l’aide de gommes, de pinceaux et de cotons-tiges, Elisa de Jacquier participe à ce travail avec une équipe étoffée: "A la base il y a sept personnes au service aux œuvres mais pour préparer le déménagement on met tous la main à la pâte et on s’occupe des œuvres qui seront exposées dans l’espace permanent afin de les rendre présentables pour le futur musée.

Certaines pièces exceptionnelles seront laissées aux soins de déménageurs spécialisés. Au sein du musée se côtoient des œuvres d’art, des spécimens d’histoire naturelle, des objets archéologiques ou encore des inventions scientifiques, issus de collections de donateurs privés ou de professeurs de l’université, nous explique Anne Querinjean, la directrice du Musée L. "C’est la particularité de notre musée, nous avons une très grande diversité de collections, on va de la préhistoire à l’époque moderne, avec des supports différents."

A l'étroit dans ses murs de la Place Blaise Pascal, le musée universitaire ne pouvait exposer qu'une petite partie de son patrimoine exceptionnel qui compte 30 000 pièces. Alors depuis deux ans et demi, l'équipe prépare son grand déménagement, qui passe aussi par un changement de nom. Le Musée L rappelle une histoire commune avec la ville de Louvain.  Le nouveau musée s'installera dans l'ancienne bibliothèque des sciences, l’un des premiers bâtiments de l’université, terminé en 1975. Réalisé par l’architecte belge André Jacqmain, le bâtiment subit quelques transformations pour proposer dans un an au grand public un espace de plus de 4000 m². Le visiteur pourra alors parcourir cinq continents, de la préhistoire à nos jours, à travers l’art, les sciences, et l’histoire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK