Louvain-la-Neuve: la salle du théâtre Jean Vilar va faire peau neuve

La future salle du théâtre Jean Vilar sera plus petite mais devrait être plus confortable.
La future salle du théâtre Jean Vilar sera plus petite mais devrait être plus confortable. - © Jean Vilar

Les plans sont sortis des cartons. Ils sont à l'enquête publique en ce moment et consultables à la commune.

Dans les grandes lignes : la future salle sera plus petite (383 places au lieu de 567) mais elle devrait être plus confortable avec un espace d'accueil plus grand. L'entrée se fera du côté de la place Rabelais, tournée vers la ville, donc. Et enfin, l'idée est de rassembler les bureaux administratifs avec les équipes techniques.

Les travaux pourraient commencer dès 2020 et durer deux ans. Cela veut dire que pendant au moins deux saisons, le théâtre n'aura plus de salle. En soi, ce n'est pas un gros problème, répond Cécile Van Snick, la directrice du théâtre Jean Vilar.

"On va travailler en même temps sous chapiteau. Il existe plusieurs lieux magnifiques en Brabant wallon susceptibles d'accueillir de grands chapiteaux pour y réaliser de grands événements. On va aussi utiliser la salle Aula Magna, avec qui on collabore déjà, mais de manière plus intensive. Le théâtre Blocry sera lui aussi fortement sollicité ; il risque d'ailleurs de ne pas avoir beaucoup de jours de libre dans la petite salle… Donc, entre le Blocry, la salle Aula Magna, le centre culturel d'Ottignies avec lequel on collabore, les chapiteaux et éventuellement le Parc à Mitrailles (à Court-Saint-Etienne), on va inviter notre public à voyager un peu dans la province. En soi, ce sera une belle aventure !"

L'enquête publique est ouverte jusqu'au 8 septembre, avant l'obtention du permis.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK