Louvain-la-Neuve: la lutte contre l'alcool est engagée

Alcoolisme àl'UCL
Alcoolisme àl'UCL - © Belga

Il s'agit d'établir un plan pour enrayer la consommation exagérée d'alcool, et sensibiliser les jeunes aux conséquences qu'elle induit.

L'Université catholique de Louvain (UCL) vient de mener huit études parallèles sur la consommation d'alcool dans le milieu étudiant. Près de 7.000 étudiants ont été interrogés pour envisager des mesures concrètes de sensibilisation et enrayer les conséquences d'une consommation exagérée.

Un des constats des études menées révèle une "corrélation significative et négative entre consommation d'alcool et performances académiques": plus la consommation d'alcool augmente et plus les performances académiques sont faibles. Le lien le plus fort à cet égard est observé entre la fréquence du binge drinking (consommation maximale en un minimum de temps) et l'échec en fin d'année académique.

Un étudiant sur 4 déclare être saoul au moins une fois par semaine. Un sur 8 boit au moins 4 fois par semaine, sachant que la consommation moyenne hebdomadaire, est de 11 verres. Le plus grand consommateur a entre 18 et 20 ans, et est de sexe masculin.

L'UCL a mis en place, depuis plusieurs années, des formations pour les responsables de l'animation (cercles, régionales, etc.) et intègre cette année les responsables de baptême dans une formation spécifique rappelant notamment les conditions d'une fête moins risquée.

Une charte imposant des animations de qualité lie également les responsables de l'animation étudiante. De nouvelles pistes, à mettre en oeuvre dans une stratégie globale à définir avec l'ensemble des acteurs, sont envisagées: réduction du rôle de l'alcool dans la socialisation ou la détente, nouvelles approches préventives fondées sur les liens sociaux, site web permettant à l'étudiant de situer sa consommation par rapport à la norme, voire réduction de la disponibilité de l'alcool.

Les données de l'étude réalisée seront réactualisées tous les trois ans pour adapter la sensibilisation à l'évolution des réalités du terrain.

Christine Pinchart avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK