Lobbying carolo en réalité augmentée au Worldskills2015 à Sao Paulo

Alexandre Duforest et Boris Baghdikian
3 images
Alexandre Duforest et Boris Baghdikian - © Sarah Heinderyckx

La ville de Charleroi est candidate pour accueillir le mondial des métiers en 2019. Cette compétition internationale se tient cette année au Brésil à Sao Paulo, alors toute une délégation est présente sur place pour défendre le projet carolo. À la veille de l’assemblée générale qui décidera de son sort, la ville mise sur les nouvelles technologies pour convaincre les indécis.

Devant le stand, une carte de la ville étalée sur une table. Grâce à deux tablettes, les visiteurs voient cette carte se transformer en 3D, pour montrer à quoi ressemblera la ville si elle accueille le Worldskills en 2019. Une stratégie qui marche : "Les gens sont curieux. C’est très intriguant alors ils s’approchent, on leur donne une tablette et on les laisse jouer, c’est très intuitif ", explique Boris Baghdikian, co-fondateur de Kraken Realtime, la société qui a développé l’application.

Jeunes talents de Charleroi

Boris est originaire de Charleroi et il a lancé sa boîte il y a un peu moins d’un an avec son collègue Alexandre Duforest. Ensemble, ces deux diplômés de la Haute Ecole Albert Jacquard de Namur mettent des technologies innovantes au service de la promotion de divers événements. " On est très content d’être ici au Brésil pour mettre en valeur le projet de Charleroi. Mais on va très vite devoir rentrer en Belgique, parce que notre carnet de commandes déborde déjà ", précise Boris Baghdikian.

Deux jeunes entrepreneurs passés par une école supérieure technique pour défendre Charleroi2019, un beau symbole pour cette compétition internationale des métiers techniques.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK