Litige opposant des commerçants et la Ville de Charleroi

colonnades charleroi
colonnades charleroi - © rtbf

Ils ont été baptisés "les irréductibles gaulois" par une bonne partie du voisinage ... Eux, ce sont sept propriétaires et locataires de commerces de la ville basse. Implantés dans le quartier dit "des colonnades", ils sont les derniers opposants au méga projet urbain "rive gauche", même si, aujourd'hui, leur combat est de plus en plus contesté par d'autres commerçants.

A l'origine du conflit ce complexe en béton bien connu des carolos, place Albert 1er, baptisé "les colonnades". Il était, jusqu'il y a peu, un haut lieu du commerce en ville. Mais, depuis 2008, le méga projet "Rive Gauche" prévoit sa démolition et l'expropriation des commerçants. Problème : sur les vingt enseignes concernées, sept refusent le "dédommagement" proposé. Pour un opticien il est même carrément question d'arnaque. Un avis évidemment contesté par les porteurs du projet immobilier qui dénoncent une volonté de faire monter les enchères de manière outrancière.

Aujourd'hui, le chantier est donc à l'arrêt dans l'attente d'une décision - définitive - de justice. Pour Les avocats des commerçants chargés du dossier le combat vaut - plus que jamais - la peine. Dans ce contexte de "bataille juridique" certains commerçants voisins, commencent à grincer des dents.

La Ville de charleroi a tenu à rester discrète dans ce dossier dont le dénouement sera connu dans les prochaines semaines.

Thomas Rorive, France Raulier

 

 

Litige opposant des commerçants et la Ville de Charleroi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK