Ligne haute tension entre Auvelais et Gembloux: Elia accepte d'étudier l'alternative souterraine

Elia, le gestionnaire du réseau électrique, a annoncé mercredi qu'il était ouvert à l'étude d'une alternative souterraine.
Elia, le gestionnaire du réseau électrique, a annoncé mercredi qu'il était ouvert à l'étude d'une alternative souterraine. - © Belga

Voilà qui devrait faire plaisir aux riverains ! Elia, le gestionnaire du réseau électrique, défendait jusque-là un tracé aérien. Mais face à la mobilisation des communes concernées, il a annoncé mercredi qu'il était ouvert à l'étude d'une alternative souterraine. Une option sans doute plus chère, mais qui causera moins de dommages aux paysages que les pylônes.

L'étude sur un enfouissement de la ligne haute tension devrait commencer dans les prochaines semaines. Elle longerait en grande partie un pipeline de la société Inovyn, à Jemeppe-sur-Sambre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK