Liège: un Sérésien devant le tribunal correctionnel pour proxénétisme

Un Sérésien devant le tribunal correctionnel pour proxénétisme
Un Sérésien devant le tribunal correctionnel pour proxénétisme - © RTBF

L'homme, âgé de 40 ans, recrutait des filles dans la rue et sur Facebook. Il a comparu ce mercredi avec cinq autres personnes devant le tribunal correctionnel de Liège. Les charges retenues sont lourdes: traite d'êtres humains, tenue de maison de débauche et viol.

Le Sérésien en question recrutait ces jeunes demoiselles naïves en les approchant dans la rue et sur Facebook, à travers une fausse page représentant le profil d'une fille. Après les avoir abusées, il décidait ensuite à quel genre d'activités sexuelles rémunérées elles pouvaient se soumettre. C'est dans ce contexte qu'une jeune fille de 16 ans a été victime d'un viol.

Ces jeunes filles étaient notamment exploitées dans un club privé situé à Oreye. C'est le deuxième volet de ce dossier. Ce club à hôtesses était exploité par une jeune femme de 29 ans originaire de Waremme. Les clients pouvaient y consommer en charmante compagnie avant de se livrer à des ébats sexuels avec les serveuses. Plusieurs personnes, dont la patronne et son mari ainsi que deux barmans, doivent désormais répondre de traite d'êtres humains, d'exploitation de la débauche et de tenue de maison de débauche dans le cadre des activités d'une organisation criminelle.

Dans ce procès en correctionnelle, le parquet présentera son réquisitoire mercredi prochain.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK