Liège: un musicien réclame des droits d'auteurs à Willy Demeyer

Contacté, le bourgmestre plaide la bonne foi. Il se dit prêt à rétribuer le musicien.
Contacté, le bourgmestre plaide la bonne foi. Il se dit prêt à rétribuer le musicien. - © Belga, archive

Paint Box.x, alias Fabian Leenders, est un compositeur liégeois de musique électronique. Par hasard, il a découvert qu'un de ses morceaux avait été utilisé dans un clip électoral du bourgmestre Willy Demeyer au moment du scrutin communal. Le clip a été réalisé par une équipe de militants bénévoles. La musique était disponible gratuitement sur le site du petit label liégeois KNOVEL RECORDS. Mais ni le producteur ni l'auteur n'ont été avertis de l'utilisation de la musique à des fins politiques.

"Sur terre ou dans les airs, votez Willy!" Le clip électoral tourne toujours sur Youtube. Mais le bourgmestre Willy Demeyer l'a supprimé cette semaine de son site à l'annonce de la réclamation du musicien Fabian Leenders: "J'ai été très étonné quand j'ai découvert que ma musique avait été utilisée pour la campagne électorale de Willy Demeyer, sans mon accord. Je réclame donc mes droits d'auteur".

"L'utilisation d'une musique pour un clip électoral, c'est ce qu'on appelle du droit de synchronisation" explique Alain Berenboom, avocat spécialiste de la propriété sur le Net. "C'est donc une adaptation de la musique pour la mettre au service d'une autre œuvre. Et ça, c'est interdit sans l'autorisation de l'auteur de la musique".

Alain Berenboom évoque aussi une violation du droit moral de l'auteur: "Il est évidemment interdit d'utiliser la musique de quelqu'un à son insu pour servir à une cause politique que, a priori, le musicien n'a pas expressément déclaré partager".

Contacté, le bourgmestre plaide la bonne foi. Il se dit prêt à rétribuer le musicien dans le cadre de ses dépenses électorales.

E. Dagonnier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK