Liège: réaménagement de la Place de l'Yser, les habitants se mobilisent

Que va devenir la place de l'Yser, à Liège?
Que va devenir la place de l'Yser, à Liège? - © google street view

Les habitants de la Place de l'Yser, en Outremeuse, se sont réunis mardi pour discuter du réaménagement du site lorsque le Théâtre de la Place quittera les lieux pour s'installer à l’Émulation, en face de l'Université. La Place de l'Yser représente 20 000 mètres carrés à réaffecter. Lors de cette rencontre, les riverains ont pu exprimer leurs inquiétudes et leurs priorités.

A terme, la Place de l'Yser deviendrait un immense poumon de verdure parsemé de jeux pour enfants, de jets d'eau, d'espaces de détente et accueillerait une pente praticable qui pourrait abriter un espace horeca. Dans cette optique, on conserverait évidemment les platanes qui entourent la place. Des arbres envahis chaque année par des nuées d'étourneaux: "C'est absolument une calamité six mois par an", témoigne un participant à la réunion. "Et il y a effectivement toute une série de questions qui restent en suspens, c'est clair".

Et puis certains expriment des craintes liées à l'absence d'un plan de mobilité même si à ce stade, c'est prématuré. N'empêche, permettre l'accès aux voitures est une préoccupation de bon nombre de commerçants: "Il n'y a plus du tout d'accès voiture pour mon personnel qui vient de la périphérie et qui doit se garer" regrette un commerçant. "Et j'imagine que c'est la même chose pour les gens qui viennent dans les écoles, ou dans toutes les associations qui sont sur la Place de l'Yser".

Certains se réjouissent au contraire de retrouver un espace vert au cœur d'un quartier qui en manque cruellement: "Le problème n'est pas de se dire si le projet est parfait ou pas", poursuit une autre participante. "La Place de l'Yser doit être vraiment le point de départ de quelque chose qui fait qu'on aurait tous plus de qualité de vie ou de bien-être".

Tous seront amenés à se revoir pour faire évoluer le projet avant 2014, date à laquelle la démolition doit être réalisée sous peine de ne pas obtenir les subsides de la Région wallonne.

 

P. Scheffers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK