Liège: près de 200 "riposteurs" ont manifesté devant l'ONEM

La manifestation a rassemblé entre 150 et 200 personnes ce jeudi à Liège (photo : affiche)
La manifestation a rassemblé entre 150 et 200 personnes ce jeudi à Liège (photo : affiche) - © Affiche

Les riposteurs, venus des quatre coins de la Région wallonne, ce sont les membres d'un groupe de chômeurs qui vient de se constituer. Il s'appelle "Riposte" pour protester contre la dégressivité des allocations.

C'est une manifestation qui s'est voulue festive, avec fanfare et chorale. Elle a rassemblé entre 150 et 200 personnes, devant les bureaux de l'ONEM. Ces gens ont voulu dénoncer la politique actuelle anti-chômeurs. "Parce que nous ne voulons pas d'allocations limitées dans le temps pour mieux nous asservir" s'est exclamé le porte-parole, Thierry Muller, dans le mégaphone. "Parce que nous ne voulons pas d'une dégressivité qui affame, parce que nous ne voulons plus d'une activation qui humilie, parce que nous valons mieux que ça..."

Le mouvement ne se veut pas corporatiste. Pour le collectif Riposte, défendre le droit au chômage, c'est défendre le droit au travail: "Les travailleurs doivent comprendre que plus on détricote la protection sociale, plus on crée les conditions du détricotage des conditions de travail" explique un manifestant.

Quelques participants ont réussi à monter sur le toit du bâtiment pour déployer une banderole. Et l'action de ce jeudi matin, baptisée "ONEM, moi non plus", a en tout cas pu se targuer d'un premier résultat, comme l'a annoncé le porte-parole aux participants: "Nous appelions à bloquer la machine. Nous avons appris aujourd'hui que l'ONEM de Liège n’exclura personne puisque les convocations ont été annulées".

 

M. Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK