Liège: pour une agriculture solidaire avec "les Compagnons de la Terre"

Cultiver ses légumes, faire son miel, élever ses volailles. Aujourd'hui, de plus en plus de jeunes, notamment des citadins, ont envie de vivre un retour à la terre. Pour ces néo-ruraux, se lancer seul pour devenir agriculteur ou éleveur relève du parcours du combattant.

Pour se lancer, la coopérative "les Compagnons de la Terre" veut, à terme, les aider à acquérir une terre, à connaitre les techniques agricoles et à trouver des investisseurs. Comme l'explique Christian Jonet, porte-parole de la ceinture alimentaire liégeoise. "Nous mettrons des outils agricoles à la disposition des différents producteurs qui sont partenaires de la coopérative et qui pourront les utiliser. On pense au tracteur mais nous aimerions aussi relancer des outils de traction animale qui permettent de travailler la terre de manière respectueuse. Il existe une série d’outils comme les serres mais aussi des outils d’irrigation. Nous pensons également à créer des ateliers de transformation des aliments que nous allons produire. Comme des ateliers pain, des ateliers pour faire du fromage ou de la charcuterie. Pour un seul producteur c’est extrêmement difficile de faire ce genre d’investissement qui est conséquent, surtout pour être aux normes sanitaires. Cela permettra au producteur de valoriser sa production et de mieux gagner sa vie. On sait que la valeur, en matière d’agro-alimentaire, se fait beaucoup dans la transformation. Hors, il y a très peu d’activités de transformation dans notre région. La coopérative vise à apporter une réponse, parmi d’autres, par rapport à ce phénomène".

Erik Dagonnier

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK