Liège: les cinémas des Grignoux opposés aux cinémas de la Médiacité

En 2014, les cinémas des Grignoux ont dépassé le cap des 460 000 entrées.
En 2014, les cinémas des Grignoux ont dépassé le cap des 460 000 entrées. - © DR

Les Grignoux, dont le nombre de spectateurs a augmenté de 4% en 2014, s'inquiètent du projet d'un nouveau complexe de 6 salles qui serait développé à la Mediacité. Pour les Grignoux, ces 6 salles menacent la diversité de l'offre et l'existence du Palace (groupe Kinepolis) au centre-ville, sans accroître pour autant le nombre total de spectateurs.

La fréquentation des trois cinémas des Grignoux à Liège, Le Parc, le Churchill et le Sauvenière, a connu en 2014 une augmentation de 4% par rapport à 2013. Plus de 460 000 spectateurs ont fréquenté les huit salles de cinéma avec près de 14 000 séances programmées sur l'année. Le secteur Horeca "économie sociale" du Parc et du Sauvenière est également en progression constante: 15% en 2014.
Plusieurs films ont particulièrement bien marché, comme "Les garçons et Guillaume, à table" de Guillaume Gallienne, "Philomena", de Stephen Frears, "Samba", avec Omar Sy et Charlotte Gainsbourg, "Le sel de la terre" de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado, ou encore "Deux jours, une nuit", des frères Dardenne.

Du cinéma d'auteur et du divertissement

"Pour nous, c'est une nouvelle preuve de l'intelligence du public, qui cherche des films de qualité, tant en cinéma d'auteur qu'en divertissement," souligne Dany Habran, responsable de programmation cinéma aux Grignoux. "Bien sûr, rien n'est jamais gagné. On ne se contente pas de fournir des films, on les accompagne de nombreuses animations, rencontres, débats. On s'ouvre aussi à des publics différents: chez nous, on peut voir des films qui rassemblent surtout la communauté italienne, ou encore la communauté des sourds et malentendants, car certains films sont en audio-description. C'est également une réussite pour nous sur le plan économique: notre projet d'économie sociale et culturelle fonctionne depuis presque 40 ans, fournit de l'emploi, assure des missions d'éducation et de divertissement... et est reconnu tant par le public que par les institutions."

Cinémas à la Médiacité : une erreur?

Mais les Grignoux s'inquiètent du projet d'un nouveau complexe de 6 salles qui serait développé à la Médiacité. En termes d'offre cinémas au centre-ville de Liège, les cinés Le Parc, Churchill et Sauvenière développent une programmation de films d'auteurs ou populaires de qualité, tandis que les salles du Palace-Kinepolis proposent davantage de longs-métrages grand public et les grosses productions américaines. Une offre très complémentaire, qui risquerait d'être mise à mal par l'installation d'un nouveau complexe de six salles supllémentaires à la Médiacité.

Pierre Heldenbergh est coordinateur aux Grignoux. "Ce serait une erreur politique d'autoriser la création d'un nouveau complexe cinéma à la Médiacité. Nous ne serions pas seulement touchés nous, les Grignoux. C'est surtout les salles du Palace-Kinepolis qui en feraient les frais. Ce serait une délocalisation de l'offre du centre-ville vers la Médiacité. Mais ce serait surtout une perte énorme pour tout le centre-ville et ses activités de nuit. Quand on voit l'effort fourni ces dernières années en termes de rénovation: le piétonnier rue de la Casquette et place Xavier-Neujean, la Cité-Miroir, la future salle de concert Réflektor, l'Opéra royal de Wallonie, nos salles du Sauvenière... c'est tout un ensemble d'activités qui se renforcent mutuellement. Et dont le centre-ville et les citoyens sont friands."

Aussi les Grignoux demandent-ils qu'avant toute délivrance de permis, les autorités communales fassent réaliser une étude d'incidence socio-économique approfondie sur les conséquences d'un tel projet à la Médiacité, intégrant autant la fréquentation que les questions de mobilité.

Alain Delaunois

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK