Liège: le génie électrique de Damien Ernst récompensé par la prestigieuse médaille Blondel

Liège: le génie électrique de Damien Ernst récompensé par la prestigieuse médaille Blondel
2 images
Liège: le génie électrique de Damien Ernst récompensé par la prestigieuse médaille Blondel - © Tous droits réservés

L'ingénieur électricien liégeois Damien Ernst, vient de remporter la médaille Blondel, une prestigieuse récompense attribuée en France aux scientifiques spécialistes en électricité. Le prix est décerné chaque année par la société de l'Électricité, de l'Électronique et des technologies de l'information et de la communication (SEE). Il est réservé à des candidats de moins de 45 ans. "C'est beaucoup d'émotion" commente Damien Ernst. "C'est une des plus belles distinctions scientifiques qu'un ingénieur électricien puisse recevoir. c'est une fierté pour l'Université de Liège aussi." 

A 12 ans, un poster du physicien nucléaire Andreï Sakharov dans sa chambre

A 12 ans, Damien Ernst était déjà un passionné du physicien nucléaire  -dissident soviétique à l'époque- Andreï Sakharov. Il choisira des études d'ingénieur électricien à l'Université de Liège. En 1998, il décroche son diplôme d'ingénieur civil. Il se spécialise dans l'étude des réseaux électriques et plus spécialement du phénomène de perte de synchronisme qui peut conduire au fameux black out. 
Lors de son doctorat en sciences appliquées, il se consacre aux problèmes de prises de décision dans les réseaux électriques. Il étudie à Zurich en Suisse et aux célèbres MIT et CMU aux USA.

Gérer la transition énergétique sur les réseaux électriques

Professeur en 2006 dans une école française à Rennes, il redevient chercheur au FNRS puis occupe la chaire EDF-Luminus à l'Université de Liège où il étudie les réseaux électriques intelligents. Il dirige aujourd'hui le laboratoire "Smart Grids", une équipe de recherche composée de 12 doctorants et 4 chercheurs. Son domaine : l'apprentissage par renforcement, un domaine de l'intelligence artificielle utilisée ici dans les réseaux électriques intelligents pour répondre à l'arrivée massive des énergies renouvelables. 

Le recteur de l'Université de Liège, Pierre Wolper, est lui-même ingénieur en électronique : "Une des qualités de Damien Ernst est son expertise à la fois des questions économiques et techniques dans la gestion des réseaux électriques".
"Fort en gueule" et atypique, l'universitaire est un habitué des réseaux sociaux et des médias TV et radio qui l'invitent régulièrement comme spécialiste dans les débats consacrés au nucléaire et aux réseaux électriques. 
La médaille Blondel sera remise à Damien Ernst à Paris le 3 décembre. 
 

Archives : Damien Ernst invité de Matin Première, le 26/09/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK