Liège : La Tour Cybernétique va renaître

Liège : La Tour Cybernétique va renaître
3 images
Liège : La Tour Cybernétique va renaître - © Tous droits réservés

La Région wallonne vient d'attribuer un subside de 800.000 euros pour la rénovation de la Tour Cybernétique, installée au Parc de la Boverie, à deux pas du Palais des Congrès de Liège.

L'oeuvre avait été créée en 1961 par l'artiste français d'origine hongroise Nicolas Schöffer.  La Tour était à inactive et à l'abandon depuis quatre décennies mais elle avait été classée en 1977 et inscrite sur la liste du patrimoine exceptionnel en 2009.

Réalisée en acier tubulaire, faite de panneaux mobiles, de miroirs et d'axes pivotants, était à bien des égards en avance sur son temps: elle alliait l'électronique, la lumière et le son, et des capteurs sensoriels lui permettait d'être "interactive", grâce à un "cerveau électronique" installé dans les caves du Palais des Congrès. Elle a ainsi servi de laboratoire expérimental aux ingénieurs de Philips Belgique à l'époque.

Délaissée, puis désaffectée en 1970, la tour de Nicolas Schöffer devient peu à peu invisible, de grands marronniers la dissimulant en partie. Dans les années quatre-vingt, un échevin liégeois parle même de la vendre au prix de la ferraille. Il faut attendre le milieu des années nonante pour que, à la suite de l'action de nombreux défenseurs de l'oeuvre de Schöffer, en Belgique et à l'étranger, et avec le soutien de l'Institut du Patrimoine Wallon, le vent ne commence à tourner.

Pour sa rénovation, la Tour sera entièrement démontée avant d'être remontée à l'identique.

Le budget total de la rénovation sera de 2 millions six cent mille euros.

A.Poncelet, A.Delaunois
 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK