Liège: la ligne 125A reprend du service

Illustration.
Illustration. - © Belga

Actuellement, elle sert uniquement pour les trains de fonte quittant Seraing vers Chertal. A l'occasion des fêtes de Wallonie, elle reliera les Guillemins au Val Saint-Lambert. C'est une initiative du gouvernement provincial pour démontrer que ces rails pourraient jouer un rôle dans la mobilité de l'agglomération.

La ligne 125A, qui remonte l'agglomération liégeoise en rive droite, est fermée aux voyageurs depuis le milieu des années septante. Elle a encore, exceptionnellement, servi pour des convois, encadrés, de supporteurs, vers le stade du Standard.

A part cela, elle est consacrée au trafic de marchandises. Les trains de fonte qui quittent les hauts fourneaux vers l'aciérie, c'est par cette ligne qu'ils passent.

Cet axe ferroviaire pourrait, à terme, reprendre du service, en complément du tramway, de l’autre côté du fleuve. L'idée n'est pas neuve. Elle est appuyée, notamment, par les autorités communales serésiennes.

Pour utiliser la ligne 125A comme transport en commun de banlieue, il faudrait régler des difficultés techniques ou financière. Mais une première démonstration de l'intérêt du trajet est prévue pour les premiers samedi et dimanche de septembre. Un autorail va circuler, gratuitement, à chaque heure et quart, pour emmener les passagers des Guillemins, avec arrêts à Ougrée et au Molinay, vers le Val Saint-Lambert (où un quai provisoire doit être aménagé), et même jusqu'au pont barrage d'Ivoz Ramet. 

Il reste encore quelques détails de l'opération à régler, entre les services provinciaux et la SNCB. Mais le principe est acquis. De quoi faire avancer le débat sur la mobilité en région liégeoise.

 


Michel Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK