Liège: l'hôpital de la Citadelle relance le projet d'un téléphérique

Liège: l'hôpital de la Citadelle relance le projet d'un téléphérique
Liège: l'hôpital de la Citadelle relance le projet d'un téléphérique - © flickr.com-otodo

Le CHR de la Citadelle à Liège réclame un téléphérique pour diminuer les problèmes de circulation et de parkings autour de l’hôpital. C'est une idée parmi d'autres pour améliorer le trafic et le parking lorsqu'il faut se rendre à la Citadelle. Car, malgré le plan de mobilité lancé il y a 8 ans, la fréquentation de l’hôpital a augmenté plus que prévu, et aucune solution n'a été trouvée.

Les alentours du CHR restent donc saturés. Luc Thonon est responsable mobilité à la Citadelle de Liège. Il réclame un plan de circulation dans le quartier, une liaison routière directe avec l'autoroute mais aussi un téléphérique.

"Se fait jour maintenant l'idée d'un aérotram, c'est-à-dire un téléphérique à grande capacité (des cabines de 35 places) qui serait capable de transporter jusqu'à 3000 personnes à l'heure, mais qui relierait la sortie de l’autoroute à la place des Déportés. Ça veut dire entre la voiture et le tram dans la vallée, avec un arrêt intermédiaire à l'hôpital".

Ce téléphérique, ce serait plus un projet de ville: "C'est une opportunité pour la Citadelle mais c'est un projet que Liège doit saisir. Nous n'avons pas eu Liège 2017 mais nous aurions là-bas quelque chose d'utile pour le quotidien et de très utile pour le tourisme. Imaginez les dimanches de Batte pouvoir venir directement de l'autoroute jusqu'à la Batte".

Quant au coût du projet, deux estimations ont été données, "une de 29 millions et une de 32 millions".

 

E. Dagonnier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK