Liège : l'établissement " la Guimbarde " fête ses 40 ans d'existence

C’est en mai 1974 que la Guimbarde ouvre ses portes rue Tête de Boeuf. Au départ, ce n’est pas un bistrot mais bien un club de Jazz. Comme l’explique Georges Massart, fondateur de l’établissement. "Au retour d’un voyage en Sicile avec mon épouse, j’ai eu l’idée d’appeler mon futur établissement la Guimbarde en référence à l’instrument de musique. J’aimais également le nom de la guimbarde en italien, il s'agit du terme scacciapensieri qui signifie "chastes pensées". A l’époque, la Guimbarde était un club de Jazz où seuls les membres pouvaient rentrer et assister aux concerts. Nous avons reçu de grands artistes comme John Cochran, Chet Becker ou encore Jacques Pelzer".

Georges Massart a été l'exploitant de l'établissement jusqu'en 1981. Ensuite, c'est Régis Massenge, un ancien garçon de café de la Guimbarde et plus tard associé de Georges Massart qui reprend les rênes jusqu'en 2006. Aujourd'hui, c'est Alexandra Bailly et Olivier Schpetevlane qui, après avoir effectué des travaux durant un an, sont aux commandes du célèbre café.

La Guimbarde devient un café bistrot en 1976 et connait un énorme succès auprès des jeunes grâce à la qualité de la musique qui y est diffusée et au folklore estudiantin qui fait les heures belles de l’établissement. C’est une période particulièrement faste, les bâtiments de l’ULg étant toujours dans le centre de Liège.

Vendredi 16 et Samedi 17 mai, les nostalgiques de cette enseigne nocturne mythique de la vie liégeoise pourront se retrouver autour d'un verre de bière au prix de 0,25 cents. Pour l'occasion, une plaque commémorative sera apposée sur la façade de la plus ancienne enseigne du carré toujours en activité.

Cathy Massart

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK