Liège: l'avant-projet de réaménagement du Val-Benoît a été présenté

Mais la zone va être complètement repensée. Arlette Baumans est l'une des architectes et urbanistes dont l'esquisse a été sélectionnée. Elle part d'un constat : il faut désenclaver ces terrains qui constituent une "cuvette" sous le niveau des quais et de la voie de chemin de fer: "C'est une cuvelle, ce qui rend le site tout à fait introverti" explique l'architecte. "Et notre objectif est de le rendre poreux, de le rendre visible. Au fur et à mesure qu'on étudie le projet, on se rend compte que le niveau des quais, celui du chemin de fer et le niveau du tram qui va arriver peut remonter et être au niveau piéton pour pouvoir avoir deux niveaux de vie, le niveau piétons, et celui des entreprises".

Un vaste balcon vers le fleuve

L'un des gestes architecturaux, c'est un vaste balcon vers le fleuve: "Ce rapport au fleuve, on ne l'a pas quand on est dans la cuvette, donc on monte avec ce balcon qui, de l'autre côté, forme cette grande esplanade vers l'intérieur du site".

"Je pense que la dimension urbanistique et paysagère est essentielle pour tout projet qui se fait aujourd'hui" souligne encore Arlette Baumans. "Ce site est un véritable morceau de ville et sera donc un parc d'activité économique de nouvelle génération".

Les premières sociétés à s'implanter au Val-Benoît devraient arriver en 2016.

M. Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK