Des riverains contre la rénovation d'un bâtiment pour les sans-abris à Liège

Illustration.
Illustration. - © www.sans-logis.be

Situé depuis presqu'un demi-siècle dans le quartier Saint-Laurent, l'immeuble qui accueille les sans-abris est vétuste. L'association dispose bien de fonds mais elle n'a pas encore pu engager les travaux de construction d'un nouveau bâtiment car les riverains ont saisi le Conseil d’État. Le premier recours en suspension a été rejeté mais les riverains poursuivent leur action avec un second recours, en annulation.

Candidat MR aux communales de Liège, Gonzague Milis habite le quartier Saint-Laurent. C'est lui qui mène la fronde des riverains contre la construction du nouveau bâtiment pour les sans logis: "Ça dérange évidemment les riverains, comme ça dérangerait n'importe qui d'avoir en permanence la misère qui est étalée sous son nez. C'est dramatique parce qu'on est tous bien conscients qu'il y a quelque chose à faire pour ces personnes. Mais on craint qu'en augmentant les possibilités du quartier, on en attire encore plus et qu'on n'ait pas les possibilités de les accompagner de manière efficace. C'est ça la crainte".

Le président de l’ASBL "Sans Logis", Manuel-Luis Lopez, ne comprend pas l'attitude de ces nouveaux riverains. Il confirme que le nouveau bâtiment comme l'ancien comptera 64 lits. Pas un de plus: "Je ne comprends pas qu'il y ait ce recours en annulation" s'étonne Manuel-Luis Lopez. "Il n'est pas question d'augmenter le nombre de lits. Nous n'avons jamais eu de problèmes avec notre voisinage, jamais. Sauf maintenant". Le président de l'ASBL comprend difficilement une telle attitude. "La pauvreté fait très peur, surtout lorsqu'on ne la connaît pas de près" conclut-il.

Après pratiquement un an de retard, l’ASBL "Sans Logis" a décidé de débuter la construction de son nouveau bâtiment en février prochain.

 

E. Dagonnier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK