Liège: des résultats positifs en 2010 pour la société EVS

Les ventes de matériel d'EVS ont augmenté, parce que les chaînes de télévision ont recommencé à investir. Elles ont recommencé à investir, parce qu'elles ont enregistré des hausses de revenus, notamment des rentrées de la publicité. Et si la publicité redémarre, c'est parce que l'économie, mondialement, se remet à tourner.

Après un exercice 2009 "moins pire que prévu", la société liégeoise EVS solde son bilan 2010 par du positif. L'industrie de l'image et du reportage a certes continué à rationaliser, mais la haute définition est un formidable moteur de croissance. Ce ne sont plus seulement les régies mobiles qui progressent, mais surtout les studios, à équiper des technologies de pointe.

La société EVS se targue d'ailleurs de dépenser sans relâche dans la recherche et le développement. En quelques mois, ce département a pratiquement doublé ses effectifs, avec désormais 170 ingénieurs qui préparent les nouvelles machines d'habillage graphique, ou d'archivage.

L'année qui vient de débuter est cependant abordée avec prudence. C'est que c'est une année impaire, c'est-à-dire sans événement sportif majeur. Mais les jeux olympiques de 2012, et la coupe du monde de foot brésilienne vont bientôt garnir le carnet de commandes. De quoi permettre à EVS de distribuer un joli dividende.

M. Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK