Liège: 7 ans et 8 ans requis contre des braqueurs déguisés en femmes

Le 6 mars 2012, les deux individus avaient organisé soigneusement l'attaque de la bijouterie. Déguisés en femmes, munis de lunettes de soleil, de gants, d'armes de poing, d'un brouilleur d'ondes GSM, de colliers de serrage, d'une bouteille d'essence et d'un spray au poivre, ils ont mis leur plan a exécution.

Le bijoutier âgé de 52 ans ne s'était pas laissé faire et avait répliqué à l'attaque. "Nous pensions que, comme dans les films, il suffisait de crier au bijoutier de se coucher à terre pour qu'il reste au sol", a reconnu un des prévenus. Un coup de feu avait été tiré en direction du bijoutier lorsque celui-ci a tenté de s'emparer de l'arme de son agresseur. Ensuite, le bijoutier s'était emparé de son arme personnelle et avait tiré sur son opposé, le touchant à un bras.

Les deux auteurs avaient pris la fuite en commettant un car-jacking. Le malfaiteur blessé risque 7 ans de prison. Son complice, en état de récidive légale, risque une peine de 8 ans.

Le jugement est attendu pour le 4 février.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK