Liège : 4 candidats pour gérer la future patinoire olympique

Si le calendrier est respecté, la patinoire devrait être inaugurée d'ici le mois de septembre.
Si le calendrier est respecté, la patinoire devrait être inaugurée d'ici le mois de septembre. - © Flickr - stevendepolo

A la suite d’un appel d’offres européen, quatre candidats se sont manifestés pour la gestion de la future patinoire, qui doit ouvrir ses portes à la Médiacité dans quelques mois. Parmi eux, on retrouve des candidats locaux mais aussi des géants du secteur de la glace, notamment des Français qui exploitent de nombreux sites à l'étranger.

Le premier candidat, c'est le groupe flamand Sportoase. Ce nom n'est pas encore très connu dans la région, mais il a des ambitions liégeoises. Il a déjà postulé pour construire la future piscine Jonfosse. C'est une filiale de la multinationale Suez, avec de solides références mais pas encore dans la glace.

Deux autres concurrents sont français. La société Vert-Marine, d'abord, le numéro un de la gestion déléguée d'infrastructures sportives dans l'Hexagone (avec une soixantaine de sites, des parcs aquatiques, des ports de plaisance, des centres de thalassothérapie, et des patinoires). L'autre, c'est Equalia, qui aligne une vingtaine d'implantations aux quatre coins de la République, et qui tente là une première percée à l'internationale.

En un mot comme en cent, c'est du costaud. Il reste, en face, les régionaux de l'étape, une firme qui émane de l'équipe des hockeyeurs des Bulldogs, qui a ficelé un projet d'exploitation basé sur sa connaissance du marché local des amateurs de glisse, en association avec les groupes de bistrots Vaudree et Bouldou.

Il reste à présent à l'administration communale à analyser les offres, ce qui pourrait prendre plusieurs semaines.

Les travaux, quant à eux, avancent bien. La patinoire doit être inaugurée d'ici le mois de septembre mais tout indique qu'on sera dans les temps. D'ailleurs, la forme très particulière du bâtiment est déjà clairement identifiable par les passants.

Michel Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK