Liège : 300 manifestants pour la régularisation des sans-papiers, les oubliés du Covid

Liège : environ 300 manifestants pour la régularisation des sans-papiers, les oubliés du Covid
2 images
Liège : environ 300 manifestants pour la régularisation des sans-papiers, les oubliés du Covid - © Tous droits réservés

A Liège, environ 300 personnes ont manifesté en faveur de la régularisation des sans-papiers. Une manifestation organisée avec masques et distanciation sanitaire sur l’esplanade de la gare des Guillemins. D’autres rassemblements pour la régularisation ont eu lieu en Belgique dans le cadre de la journée internationale des réfugiés. Pour les manifestants, les sans-papiers ne doivent pas être les oubliés de la pandémie. Pendant le confinement, ils ont été privés de tout. Les associations de soutien aux sans-papiers réclament de la Belgique, leur régularisation.

Pendant le coronavirus, nous et nos enfants, nous avons souffert"

Amélie vient du Burkina-Faso. Elle vit en Belgique depuis 2 ans Elle fait partie de la voix des sans-papiers de Liège. "Pendant la période du coronavirus, je peux dire que nous et nos enfants nous avons souffert parce que nous n’avions nulle part où dormir. Nous dormions avec nos enfants dans des logements précaires. Nous voulons la régularisation. Vous savez que comme sans-papiers, nous n’avons pas le droit à la mutuelle. Alors, imaginez un peu qu’un d’entre nous contracte la maladie… Ça allait être la catastrophe. En plus, à l’école, nous n’avons pas eu le droit de suivre les cours comme les autres. Nous manquons de moyens.

Malgré l’invisibilité et l’oubli, on existe

Himad est sans-papiers. Originaire de Tunisie, il vit chez nous depuis 11 ans. "Nous sommes ceux qui ont le plus souffert de la crise sanitaire. Nous nous retrouvons sans boulot, sans revenus, sans toit, sans rien. Pourtant, nous cotisons à votre économie. Nous faisons partie du quotidien belge malgré l’invisibilité et l’oubli. On existe mais personne ne veut nous reconnaître. Le gouvernement belge existe pour gérer la crise sanitaire dont nous faisons partie."

La dernière régularisation a eu lieu en 2009

Pour France Arets du collectif liégeois de soutien aux sans-papiers, "on est vraiment dans des circonstances exceptionnelles. C’est pourquoi on dit que la Belgique peut régulariser maintenant." En Belgique, la dernière opération de régularisation a eu lieu en 2009.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK