Liège : 200 feux de signalisation "décorés" de stickers contre la venue du géant du commerce en ligne Alibaba

Ces autocollants ont été apposés par "Extinction rébellion", un mouvement citoyen international qui dénonce l’inaction des gouvernements par rapport à l’urgence climatique. Quel est le message que ces activistes veulent faire passer à propos d’Alibaba ?

Sur une partie du feu rouge a été placardé un sticker "stop Alibaba" et sur le feu vert : "Act now", "agissons maintenant". Pour ce membre d’Extinction Rebellion, qui tient à garder l’anonymat, l’installation du géant chinois de l’e-commerce à Bierset, c’est de la poudre aux yeux : "Pour nous c’est le sujet brûlant sur Liège. Pour nous, la venue du géant de l’e-commerce ne va rien apporter de bon. Le seul argument qu’ont les pouvoirs publics c’est l’emploi. Mais même à ce niveau-là, les études mettent en avant que ces emplois seront de très mauvaise qualité".

Et si le membre de ce mouvement citoyen tient à garder l’anonymat, c’est que cette action coup de poing est illégale. En effet, si vous recouvrez d’autocollants des poteaux de signalisation, vous risquez des poursuites au niveau pénal ou d’une amende jusqu’à 350 euros par personne. Une dizaine de personnes semble avoir participé à cette action.

La ville de Liège a d’ailleurs confirmé que les caméras de surveillance sont en cours d’analyse pour tenter de les identifier. La ville a d’ailleurs commencé à retirer ces autocollants "hors-la-loi".


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK