Liège: 2.2 millions d'euros pour rénover l'église St-André

Liège: 2.2 millions d'euros pour rénover l'église St-André
Liège: 2.2 millions d'euros pour rénover l'église St-André - © Tous droits réservés

Fermée à double tour depuis 2011 pour cause d'envahissement par des poussières d'amiante, l'ancienne église St-André, place du Marché à Liège, connaitra sans doute des travaux de rénovation d'ici un an. La Ville de Liège et la Province ont planifié ensemble le financement, pour une utilisation qui leur sera commune. Cet édifice classé doit être complètement désamianté, sa toiture en coupole remplacée ainsi que d'autres éléments d'aménagement intérieur.

Le budget: 2,2 millions d’euros, dont 1.5 million côté Ville, et 700 000 euros côté Province. Des subsides de 50 à 65 % seront sollicités auprès de la Région wallonne, au titre de bâtiment classé. Car l'église St-André remonte à 1772. Désacralisée, elle a accueilli durant des années réceptions et expositions. Elle devrait retrouver ce type d'évènement après la rénovation.

Roland Léonard, échevin des Travaux. "Il y aura une activité importante en matière d’événements. Ça peut aller de la conférence à la représentation provinciale ou communale".

Le financement est en bonne voie, reste la phase technique. Il faudra désamianter tout le bâtiment, complètement enclavé dans le cœur historique et à proximité immédiate des terrasses de la Place du Marché.

"C’est un chantier qui nécessitera tous les agréments nécessaires pour un travail de désamiantage. Nous comptons évidemment assurer la sécurité maximale des riverains. Un espace, sur l’espace public, devra être réservé au déploiement du chantier. Le meilleur moyen de développer un chantier en harmonie, c’est de minimiser les impacts mais il y a des impératifs techniques à respecter".

Le dossier sera présenté au conseil communal en mai ou juin. Les adjudications de travaux sont espérées pour la fin 2015. Le chantier lui-même commencera dans le courant de l'année 2016.

Alain Delaunois

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK