Leuze-en-Hainaut : un seul communiant à la Collégiale Saint-Pierre pour ce jeudi de l'Ascension

C’était le seul enfant sur le perron de la Collégiale Saint-Pierre en ce jeudi de l’Ascension. Bastien célèbre sa petite communion : "Je suis un peu stressée parce que c’est ma première communion, je n'ai pas vraiment l’habitude. Cela fait bizarre d’être ici, entouré de personne", explique le petit garçon. C’est une autre conséquence de l’épidémie, beaucoup de parents ont décidé de postposer à l’année prochaine la communion de leurs enfants. Un avis qui n’est pas celui d’Elie, le papa de Bastien : "On a déjà reporté l’année dernière donc au bout d’un moment faut que cela se fasse", explique le père du communiant. "C’est une étape importante dans le développement de mon fils. C’est une étape qui le fait grandir et il arrive tout doucement vers la vie d’adulte", termine Elie.

Une période allongée

Dans la paroisse, environs 140 enfants étaient inscrits pour la communion depuis septembre dernier. Une cinquantaine d'enfants ont décliné et reporté la cérémonie à l’année prochaine. Pour les autres, l’église propose un allongement de la période consacrée à ce genre de célébration. "Cette année, notre évêque a donné l’autorisation de poursuivre au-delà du dimanche de Pentecôte et donc, nous allons célébrer jusqu’à la fin novembre. C'est-à-dire, la fête du Christ Roi de L’Univers", explique Pierre Willocq, l’abbé qui a célébré la communion de Bastien.

Reportage dans notre JT du 13/05/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK