Lessive: l'ancien site RTT va devenir un village intergénérationnel

Fermée depuis 17 ans, l'ancienne station terrestre de Belgacom fait l'objet d'un étonnant projet. Son nouveau propriétaire, un homme d'affaires liégeois, veut y construire un village intergénérationnel en y accueillant une école primaire, une maison de repos et un lotissement.

L'ex-vitrine technologique de la RTT

Située à Lessive sur un site forestier de 50 hectares, l'ancienne propriété de l'opérateur public a fermé ses portes en 2001. Depuis 1972, date de sa construction, la station était la vitrine de la recherche technologique, un lieu d'excursion pour les écoliers. Mais la station est dépassée. Proximus a vendu ses antennes, le terrain et les bâtiments à un promoteur privé.

Le village du futur

Christophe Nihon est le nouveau propriétaire. Il veut accueillir sur le site une école à pédagogie alternative, actuellement à l'étroit dans le village de Lessive. Son but est aussi de créer de la mixité sociale: " nous allons construire une maison de repos de 100 lits et une cinquantaine de bungalows. L'objectif est de vivre ici toute sa vie, en évitant le déracinement des personnes âgées en perte d'autonomie". Le projet sera présenté au MIPIM, le salon de l'immobilier professionnel de Cannes, la semaine prochaine. Christophe Nihon espère pouvoir débuter les travaux en 2019. Il doit désormais trouver des partenaires. L'investissement de départ devrait s'élever à 25 millions d'euros. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK