Lessines se dote des services d'un écrivain public

Pas facile pour tout le monde de rédiger un courrier sans aide.
Pas facile pour tout le monde de rédiger un courrier sans aide. - © domaine public

Michel Cayphas reconnaît qu’il va falloir un peu de temps pour que la population prenne connaissance de l’existence de son service. « Je ne sais pas si ce service va recueillir un succès, seul l’avenir le dira», confie-t-il. Ce notaire à la retraite propose gratuitement son aide aux personnes qui ne sont pas toujours à l’aise avec l’écrit. «Ce qui me motive, c’est d’offrir une assistance à des personnes qui sont dans le besoin». Une assistance pour relire voire rédiger des courriers, mais aussi pour parfois déchiffrer certains documents dont le jargon administratif ou juridique n’est pas forcément facile à comprendre pour monsieur et madame tout le monde. «Je ne suis pas là pour conseiller, ni pour concevoir, mais bien pour traduire ce que souhaite la personne qui me consulte en phrases compréhensibles, sans trop de fautes d’orthographe", précise-t-il.

Une discrétion à toute épreuve

Son expérience professionnelle en tant que notaire, pendant 25 ans, lui sera utile dans sa nouvelle fonction. «Le notaire est par essence au cœur de la famille, au cœur de la vie quotidienne des gens. Il intervient dans tous les moments importants de l’existence et, en dehors de la santé, il est habitué à traiter de ses aspects les plus intimes». Michel Cayphas propose avant tout son aide pour des courriers officiels, mais il se dit ouvert à tout, et pourquoi pas à la rédaction de lettres d’amour… «Je ne donnerai pas de conseils, surtout pas! Mais je mettrai en forme ce que mon interlocuteur souhaite. Et j’agirai dans une discrétion absolue. Le secrétariat communal aura connaissance de qui a souhaité prendre un rendez-vous, mais une fois que ma porte sera fermée, plus rien n’en sortira», assure-t-il. Il sera présent, sur rendez-vous, chaque mercredi matin dans les locaux de l'administration communale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK