Lessines a rendu hommage à son peintre, René Magritte

La fresque des écoliers
6 images
La fresque des écoliers - © C.Legrand

Au son de la fanfare, les géants Magritte et Thérapeute ont dansé en mémoire du célèbre peintre, né à Lessines, et disparu il y a tout juste 50 ans. Une fresque réalisée par des écoliers a été inaugurée dans le centre-ville. Magritte au Chapeau, un bronze de près de 200 kilos, trône désormais sur la Grand Place.

La rentrée scolaire est encore loin. Plusieurs dizaines d'écoliers étaient pourtant réunis, ce mardi, pour dévoiler leurs œuvres d'art. Une cinquantaine de dessins, très colorés, inspirés par l'oeuvre de René Magritte. Pour les admirer, allez donc dans la rue Général Freyberg, face au numéro 13. Le chancre est désormais caché par une palissade de bois, recouverte de magnifiques peintures "à la Magritte".

Chapeaux, parapluies, nuages, pommes et pipes...les écoliers ont bien cerné, et détourné!, les incontournables du Maître. "Ceci n'est pas un ballon de basket", peut-on lire sur un fragment de fresque. "Ceci n'est pas...un cauchemar", prévient une autre œuvre d'art. Nestor a dessiné Magritte face à un miroir. "Et dans le miroir, c'est un cochon! C'est surréaliste, quoi!"

Les maîtresses sont là, toutes émues, et impressionnées par le travail des élèves. "Jamais je n'aurais pu faire aussi bien!", nous confie une institutrice de 5ème primaire, "institutrice à l'Athénée René Magritte", précise-t-elle. Car à Lessines, le nom du peintre est partout. Rue René Magritte. Centre Culturel René Magritte. Maison de Repos René Magritte. Géant Magritte.

Depuis ce matin, la ville compte également une sculpture en l'honneur du grand peintre. "Magritte au Chapeau" a pris ses quartiers sur la Grand-Place, face à l'Hôtel de Ville. "La sculpture est tout en bronze, elle pèse près de 200 kilos. C'est presque du bronze massif, pour pas qu'on nous la fauche", nous explique en riant Lou Deprijk. L'auteur du fameux tube "Ca plane pour moi" est un Lessinois lui aussi.

C'est lui qui a eu l'idée de rendre hommage à Magritte de cette manière. Il était d'abord question que la ville de Lessines participe au projet. "Mais c'est très compliqué, il y a les appels d'offre qui sont imposés, et les offres n'arrivent pas, ça traîne...J'ai décidé, sur un coup de tête, de tout payer moi même, pour être sûr que la sculpture soit là pour les 50 ans de la disparition de Magritte". La sculpture a été réalisée à Enghien, par Julien Barthélémy et Clément Poma. Allez faire un selfie à ses côtés, sur le banc, c'est fait pour ça.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK