Les zonings de la province de Namur sont saturés

Zoning Créalys à Gembloux
Zoning Créalys à Gembloux - © Belga

Le bureau économique de la province de Namur (BEP) a dressé le bilan de l'année 2010 pour ses infrastructures d'accueil pour les entreprises. Ses perspectives futures ont également été exposées.

Le bilan pour l'année 2010 des infrastructures d'accueil pour les entreprises, gérées par le BEP, est mitigé. En 2010, le BEP a signé 29 actes de vente de terrains ou parcelles à des entreprises venant s'installer dans ses 29 parcs d'activités économiques. La moyenne, au cours des dernières années, avoisine la quarantaine d'actes signés. L'arrivée de ces nouvelles entreprises représente 319 emplois et 17 millions d'euros d'investissements.

"Si le bilan pour l'année 2010 est donc mitigé, celui de l'année 2011 s'annonce meilleur. Aujourd'hui, on dénombre déjà une cinquantaine d'actes de vente, prêts à être signés", précise Daniel André, gestionnaire de projets au BEP.

En 2011, le BEP devra faire face au problème de saturation de ces parcs d'activités économiques. Actuellement, sur ses 29 zonings, 18 sont saturés. Le taux total de saturation atteint les 93%. Mais de nombreux projets de création ou d'extension de zones industrielles sont en cours de réalisation. Dans le courant de l'année ou début 2012, de nouvelles zones destinées à accueillir des entreprises verront le jour en province de Namur.

Il s'agit notamment d'Ecolys, un zoning de Namur-Nord qui sera dédié principalement au secteur de l'éco-construction. Une extension de 13 hectares du parc d'activités économiques de Gembloux-Sauvenière, sera également opérationnelle en 2011.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK