Les vérandas de la place du marché : une priorité pour la nouvelle majorité ?

Les terrasses-vérandas masquent les rez-de-chaussées des immeubles classés © RTBF - François Braibant
Les terrasses-vérandas masquent les rez-de-chaussées des immeubles classés © RTBF - François Braibant - © Tous droits réservés

La Ville de Liège va-t-elle faire démonter les terrasses et les vérandas illégales en face de l'hôtel de Ville ?

Un paragraphe de la toute récente déclaration de politique communale peut le faire penser. Ces terrasses, en particulier celles de la place du marché, ont été construites sans permis. Elles cachent donc des façades classées. 

Et c'est notamment l'Agence Wallonne du patrimoine qui avait soulevé le problème. Petit à petit, à Liège, la Place du marché a commencé à ressembler au front de mer d'Ostende. Des vérandas cachent les façades. Or ces façades sont classées et les vérandas n'ont jamais été autorisées. Elles sont illégales. L'Agence demande le démontage. Les cafetiers ne sont pas d'accord.

Or, voici la déclaration de politique communale : "La problématique des terrasses sera abordée avec les commerçants, de manière à ce que les dispositifs illégaux et manifestement dangereux soient démontés."

Ce paragraphe concerne-t-il seulement la place du marché ou plutôt toutes les terrasses illégales de la ville ? La mesure sera-t-elle contraignante ou bien souple ? S'occupera-t-on des terrasses illégales et des terrasses dangereuses ou seulement de celles à la fois illégales et dangereuses ? Ce n'est pas encore clair. Une première réunion se tient ce jeudi. L'Agence du Patrimoine attend de voir.  
Affaire à suivre... 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK