Les vœux de la culture à Charleroi

L'Eden à Charleroi
L'Eden à Charleroi - © Google Street View

Il s’agissait d’une première en terre carolo : une très grande majorité des acteurs culturels de la ville présentaient leurs vœux de nouvel an à la presse ce jeudi midi. La cérémonie a eu lieu à la taverne de l’Eden en cours de rénovation sous l’œil attentif du nouvel échevin de la culture, et bourgmestre, Paul Magnette.

L’accueil a été réalisé par Vincent Thirion, intendant de " Charleroi Danses ", qui a relaté tout son plaisir et son émotion à dire quelques mots de bienvenue devant autant de personnes issues des milieux diversement culturels. Enthousiaste, il insistera sur les partenariats de plus en plus nombreux entre les différents acteurs culturels carolos. Il soulignera aussi qu’à l’étranger, en France, en Italie ou même en Corée, on parle désormais de Charleroi comme d’un pôle culturel sans y associer d’office l’image négative qu’on lui colle trop souvent. Et de rappeler enfin que quelques opérateurs culturels font désormais partie du club d’entrepreneurs carolos " B for C " parce que la culture est aussi  incontournable pour assurer le redressement d’une région.

Plus d’une centaine de représentants d’associations, de musées et  de théâtres étaient présents dans la salle. Car l’idée de base était de réunir des acteurs de tous les horizons dans le but d’évoquer la culture au sens large. La symbolique était forte et de bonne augure pour entrer, peut-être, dans une nouvelle ère culturelle dense et diversifiée à Charleroi.

Grégory Fobe, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK