Les travaux de l'Enjambée, la nouvelle passerelle cyclo-piétonne namuroise, vont reprendre dans les jours qui viennent

Les travaux de l'Enjambée vont reprendre dans les jours qui viennent
Les travaux de l'Enjambée vont reprendre dans les jours qui viennent - © MAXIME ASSELBERGHS - BELGA

Dans le scénario le plus optimiste, les Namurois pourront emprunter la nouvelle passerelle au-dessus de la Meuse en juillet prochain. "C'est effectivement un scénario optimiste mais c'est aujourd'hui celui annoncé par l'entrepreneur Franki", explique Maxime Dessalle, ingénieur au SPW infrastructures et mobilité. Ce qui est presque sûr, c'est que les travaux de correction des défauts de géométrie, qui ont bloqué les travaux depuis des mois, reprennent la semaine prochaine."

L'entrepreneur Franki a désigné un nouveau sous-traitant, Tildonk Construct Company Europe (Falisolle, province de Namur) pour remplacer les espagnols d'Emesa. TCCE doit intervenir à 6 endroits différents de la passerelle. Côté rive gauche, les ouvriers travailleront à partir d'une nacelle, mais du côté de la rive droite, ils doivent installer un échaffaudage. Ils vont découper et resouder l'acier pour corriger les défauts.

Une fois ces corrections réalisées, la suite du programme prévoit une mise en peinture des structures en acier, la pose du plancher en bois (platelage), la pose des garde-corps, les mesures vibratroires, l'installation des amortisseurs, la pose des éclairages, les tests de charge, le réglage des amortisseurs et... les finitions. Le tout avant les congés du bâtiment à la mi-juillet ! Effectivement le calendrier paraît optimiste.

En outre, la rampe réservée aux PMR côté Grognon, elle, ne sera de toute façon pas achevée cet été. Car elle doit partir de la future esplanade qui sera aménagée au-dessus du parking. Et dans le planning actuel, cette esplanade ne sera pas réalisée avant le début 2020.  

Journal télévisé 05/12/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK