Les travailleurs nivellois de 3M ont le sourire: une offre concrète de reprise a été déposée

Le site nivellois de 3M était menacé de fermeture mais n'a jamais cessé ses activités, honorant ainsi les commandes qui arrivaient toujours.
Le site nivellois de 3M était menacé de fermeture mais n'a jamais cessé ses activités, honorant ainsi les commandes qui arrivaient toujours. - © RTBF

C'est sans doute la première fois depuis dix mois que les salariés de 3M à Nivelles prennent le chemin du travail avec le sourire : leur société menacée de fermeture est sauvée ! Un candidat a déposé une offre concrète pour reprendre les activités du groupe sur le site nivellois.

C'est un jeune groupe industriel international crée en 2013, le groupe Altifort, qui offre un avenir à 3M.

Le site était menacé de fermeture mais n'a jamais cessé ses activités, honorant ainsi les commandes qui arrivaient toujours. Une forme de détermination qui a payé et a sans doute donné une bonne impression au candidat repreneur. Celui-ci souhaite vouloir concrétiser l'affaire pour le mois de juin.

Encore quelques semaines de patience, donc... Le dossier doit encore être peaufiner.

Vers quel projet s'oriente-ton ?

Pour l'heure, la CSC n'en sait pas beaucoup plus. L'annonce a été faite hier midi lors d'un conseil d'entreprise en présence du responsable du groupe Altifort. C'est un changement d'actionnaires, la chose est claire.

Ce que l'on sait aussi, c'est qu’Altifort est un groupe international constitué de plusieurs sociétés en Europe. Quant à savoir quels sont ses projets à venir ? La question reste assez floue pour l'instant.

Mais en France, là où il vient de reprendre une entreprise, il ne s'est pas contenté de reprendre l'activité mais y a ajouté une plus-value. Selon les syndicats, il devrait en être pareil pour Nivelles.

Des syndicats qui se disent prêts à entamer de nouvelles discussions constructives pour renforcer l'attractivité de leur usine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK