Les travailleurs de Duferco-NLMK ont bloqué les routes à La Louvière

Le rond-point du Cora est moins calme en cette fin d'après-midi
Le rond-point du Cora est moins calme en cette fin d'après-midi - © Google Street View

Ce sont les travailleurs du groupe russe NLMK qui ont commencé à manifester leur mécontentement cet après-midi après avoir appris que le paiement de leur prime de fin d’année serait postposé de décembre à janvier. Ils ont décidé de bloquer des routes et des ronds-points et ils ont été suivis par le personnel de Duferco solidaire.

Après avoir bloqué les accès aux entreprises Duferco et NLMK, les travailleurs ont décidé de s'en prendre aux axes routiers environnants. Aux dernières nouvelles, la situation se compliquerait aux abords des accès à la ville de La Louvière. Sont concernées les sorties d'autoroute vers la ville qui ont été fermées par la police pour raisons de sécurité. Le fameux "rond-point du Cora", qui est un axe important de sortie de La Louvière, est lui aussi bloqué.

Cette manifestation spontanée fait suite au conseil d'entreprise ordinaire de ce matin où, pour des raisons de trésorerie, la direction de NLMK a annoncé son intention de postposer de quelques semaines le payement d'une prime de 600 euros.

Les travailleurs de NLMK, accompagnés par solidarité de ceux de Duferco, sont donc sortis dans la rue.

C'est dans ce contexte tendu que les directions et syndicats de NLMK et Duferco doivent se rencontrer demain pour évoquer la restructuration de l'entreprise.

Jérôme Durant, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK