Les transferements de détenus de Saint-Gilles est "un emplâtre sur une jambe de bois"

Les transferts de détenus de Saint-Gilles est "un emplâtre sur une jambe de bois"
2 images
Les transferts de détenus de Saint-Gilles est "un emplâtre sur une jambe de bois" - © THIERRY ROGE - BELGA

Le Syndicat Libre de la Fonction Publique (SLFP) se montre modérément positif après la décision de l'administration pénitentiaire de transférer 45 détenus de la prison de Saint-Gilles vers d'autres établissements. "C'est important que des mesures soient prises pour lutter contre la surpopulation carcérale, mais ce n'est qu'un emplâtre sur une jambe de bois", affirme Eddy De Smet, du syndicat libre.

L'administration pénitentiaire a annoncé mardi soir sa décision de transférer de mercredi à vendredi 45 détenus de la prison de Saint-Gilles, sans préciser les établissements où ils seront dirigés. L'objectif étant de ne pas dépasser le nombre de 850 détenus dans la prison bruxelloise.

Eddy De Smet craint toutefois que cette mesure ne soit pas suffisante. "Des personnes arrêtées sont encore envoyées à Saint-Gilles", relève-t-il.

Les Clés de l'Info : la situation dans les prisons belges (20/06/2018)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK