Fin de la grève à la SNCB, perturbations possibles vendredi

Illustration
Illustration - © rtbf.be

Les voies de chemin de fer qui étaient occupées depuis jeudi matin par des cheminots de la gare de triage de Monceau-Sur-Sambre (Charleroi), entre la gare de Charleroi-Sud et la dorsale wallonne vers Mons et entre Charleroi-Sud et Bruxelles, ont été libérées. C'est ce qu'a annoncé la SNCB vers 15h30.

La circulation des trains peut reprendre et le plan de transport alternatif par bus est donc supprimé. Selon la SNCB, des suppressions de trains restent toutefois possibles et il faut s'attendre à des retards "importants", également lors des heures de pointe de ce jeudi soir.

Vendredi également, des perturbations sont possibles.

Depuis ce jeudi vers 10 heures, un groupe de cheminots occupait les voies à hauteur de la gare de Marchienne-au-Pont tandis qu'un autre le faisait à hauteur de celle de Roux.

L'action spontanée des cheminots a éclaté après une séance d'information de la SNCB Logistics, la filiale de transport de marchandises de la SNCB. Les syndicats craignent la suppression d'une centaine d'emplois à la gare de triage de Monceau, dont les activités vont être fortement réduites.

Ce jeudi matin, lors d'une réunion avec la direction, ils ont eu la confirmation de la fermeture du site. Mais, pire, selon eux, ils ont également appris que l'atelier wagon tout proche était également menacé. Selon les syndicats, plus d'une centaine d'emplois sont concernés.

Plus d’informations pour les voyageurs à propos des retards et des perturbations ur le site Rail Time de la SNCB.

Hugues Decaluwé, Belga, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK