Les riverains se mobilisent toujours contre la construction d'une nouvelle usine à frites à Frameries

Les riverains ne veulent pas d'une nouvelle usine à frites à côté de chez eux (illustration).
Les riverains ne veulent pas d'une nouvelle usine à frites à côté de chez eux (illustration). - © Flickr - Johnny Jet

Ils se disent prêts à passer à nouveau des heures devant le siège de l'IDEA, à Mons, où un conseil d'administration est prévu ce mercredi. Ces riverains veulent montrer aux politiques qu'ils ne lâchent rien : ils ne veulent pas de cette usine à frites à côté de chez eux.

Le CA de l'intercommunale IDEA doit aborder le sujet aujourd'hui, et notamment se prononcer sur le retrait ou non du droit de préférence à Clarebout. Un droit qui permet à l'entreprise flamande d'être prioritaire pour l'achat du terrain.

En avril dernier, le conseil d'administration n'avait pas pu se prononcer, faute de quorum. Un autre conseil a été reporté le 2 mai dernier. Cette fois sera donc peut-être la bonne…

De son côté, l'administration wallonne vient d'émettre un avis négatif sur leur recours lié à la construction en cours d'un frigo sur le site de Frameries. Le ministre wallon Carlo Di Antonio a jusqu'à la fin du mois pour confirmer ou non l'avis de son administration.

Archives : Journal télévisé 14/01/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK