Les riverains disent non à une ambassade dans la maison Delune

Les riverains disent non à l'installation d'une ambassade dans la maison Delune.
Les riverains disent non à l'installation d'une ambassade dans la maison Delune. - © Google Sreet View

C'est aujourd'hui que la commission de concertation doit remettre son avis dans le dossier de la maison Delune, du nom de son architecte. Un célèbre bâtiment classé, art nouveau, situé avenue Franklin Roosevelt.

Le domaine a été racheté par les Emirats Arabes Unis, pour y installer une ambassade. Une demande de permis a été introduite, mais les riverains ne sont pas favorables au projet. Ils sont plus de 300 à avoir signé une pétition pour dénoncer le projet.

Le problème, c'est avant tout la construction d'un parking sous-terrain qui nécessiterait l'abattage d'une quarantaine d'arbres, sur les 50 qui constituent l'écrin de verdure autour de la maison.

Le projet prévoit également la construction de nouveaux bâtiments, pour augmenter la surface disponible.

Pour l'Arau, l'Atelier de Recherche et d'Action Urbaines, ces ambitions sont disproportionnées. Isabelle Pauthier, directrice de l'Arau, précise qu'on n'achète pas un escarpin en 36, quand on fait du 41 : "Le projet demande plus que de doubler la superficie actuelle. C'est la principale difficulté."

Parmi les nouvelles constructions prévues, il y aurait entre autres, un pavillon au fond du jardin. Le bâtiment priverait de lumière les ateliers d'artistes de la rue de l'Orée. Ce sont d'ailleurs les occupants de ces ateliers qui ont lancé la pétition pour dénoncer le projet.

Aline Gonçalves, Christine Pinchart

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK