Les Restos du cœur toujours actifs mais différemment

Face au covid-19, les restos du coeur ont eux aussi dû s'adapter.

Fermés les premiers jours du confinement, ils se sont vite réorganisés afin de proposer autrement leur aide alimentaire. Pas question évidemment pour les bénéficiaires de manger sur place, mais 94% des Restos gardent leurs portes ouvertes pour distribuer des colis alimentaires ou des repas : 

"Nos équipes locales ont très vite réagi à la crise. A Saint-Gilles, par exemple, on prépare des plats préparés et des sandwichs que l’on distribue en rue. Dans d’autres endroits, on collabore notamment avec les CPAS ", explique Jean-Gérard Closset, Président de la Fédération des Restos du Cœur de Belgique. 

C’est le cas notamment à Marche-en-Famenne où le resto du cœur qui travaille avec huit CPAS de la région, continue à distribuer des colis alimentaires : 

"Pour le moment à Marche, nous n’avons pas de bénéficiaires supplémentaires mais les CPAS vont sans doute nous envoyer de nouvelles personnes, car avec autant d’indépendants qui ne travaillent pas ou de personnes qui sont en chômage temporaire, la pauvreté va être galopante. Donc on doit rester présents pour que ces personnes-là puissent survivre, tout simplement" , témoigne Pierre Delcroix, le porte-parole du resto du coeur de Marche.

A Marche-en-Famenne, d’habitude, une cinquantaine de volontaires travaillent pour les Restos du cœur, mais depuis le confinement, elles sont moins de dix. 

Et la situation est similaire ailleurs, ajoute Jean-Gérad Closset :

"Nos équipes sont en nombre réduit puisque beaucoup de bénévoles étaient âgés et ont été écartés depuis le début. On lance donc un appel pour de nouveaux bénévoles, parmi les jeunes notamment ".  

Un autre message est lancé : les Restos du Cœur appellent les autres associations du secteur de l'aide alimentaire à reprendre du service, car les files s’allongent devant les restos du cœur :

" On lance en effet un appel pour que les autres associations se réactivent soit pour elles-mêmes soit en collaboration avec nous ", précise Jean-Gérad Closset.

Enfin, les restos du coeur sollicitent aussi les entreprises de transport et de stockage qui peuvent assurer la chaîne du froid pour les aider à poursuivre l’aide et à approvisionner les différents sites.

Pour de plus amples informations: www.restosducoeur.be/fr.

 

 

 

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

 

 

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK