Les raisons de la colère des transporteurs routiers

Des files à rallonge, des automobilistes à l’arrêt, la colère des camionneurs s’étend en plusieurs endroits du pays. Dans les zonings industriels de Villers-le-Bouillet, Bastogne, Tournai-Ouest ou encore à Courcelles, la situation est la même. Les camionneurs mènent ces actions pour dénoncer la redevance kilométrique, entrée en vigueur ce vendredi, qu'ils jugent injuste.

Depuis ces dernières années, la santé des sociétés belges de transport routier est en général mal en point. Le secteur n’est clairement pas en forme.

Ce sont les régions qui ont fixé la tarification de cette redevance kilométrique. Une taxe qui touche tous les camions de 3,5 tonnes et plus. Si bien que pour un camion de catégorie 2, on estime que l’entreprise qui le fait rouler devra s’acquitter d’une taxe de 8000 euros sur l’année.

Regardez notre reportage JT:

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK