Les publicités LED posent problème sur les routes

Dans la région de Charleroi, par exemple, on en trouve le long du R9, la petite ceinture, ou encore sur la Nationale 5 à Marcinelle ou au Bultia, à Nalinnes. Ces panneaux utilisent la technologie LED, très lumineuse mais aussi très éblouissante.

Les publicitaires se frottent les mains. Grâce à cette technologie LED, leurs pubs sont visibles à toutes heures du jour et de la nuit. Des lumières très éblouissantes, parfois trop, qui attirent inévitablement le regard, surtout la nuit, mais qui ne sont pas non plus sans danger pour les conducteurs. Benoit Godard, porte-parole de l'Institut Belge pour la Sécurité Routière. "C'est clair que ces panneaux sont à ce point lumineux qu'ils en deviennent agressifs et il y a quand même une disposition dans le code de la route qui dit qu'il est interdit d'établir sur la voie publique des panneaux publicitaires qui éblouissent le conducteur, donc a partir du moment ou il sont vraiment sur la voie publique, c'est quelque chose qui est vraiment interdit".

Mais ces panneaux sont bien souvent placés sur le domaine privé, et échappent donc à cette réglementation. La police locale de Charleroi, consciente du problème, est quelque peu désarmée et ne peut que vérifier si la législation est bien respectée. Christian Marit, commissaire-divisionnaire. "Ce genre de panneau nécessite un permis d'urbanisme et une fois que la demande est accordée, et bien le panneau peut fonctionner , donc avec la personne qui s'est mise en ordre avec le permis d'urbanisme et qui respecte le code de la route,  nous n'avons aucun moyen de pression pour diminuer justement cette luminosité". 
L'évolution de ce phénomène de pub, s'il n'inquiète pas encore, sera, tout de même nous dit-on, suivi de très près.

 

C. Loriaux

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK