Les projets de la Défense à Beauvechain inquiètent, le bourgmestre envisage déjà la riposte

La Défense envisage un plan de déboisement et de débroussaillage sur une superficie d'environ 60 hectares sur sa base de Beauvechain.
La Défense envisage un plan de déboisement et de débroussaillage sur une superficie d'environ 60 hectares sur sa base de Beauvechain. - © RTBF

La base de Beauvechain et ses projets inquiètent les autorités locales. On vous parlait récemment d'un plan de déboisement et de débroussaillage sur une superficie d'environ 60 hectares. La Défense invoque des raisons de sécurité. Mais la commune et diverses associations environnementales sont très critiques.

La semaine dernière, les responsables de la base ont rencontré le collège communal pour une réunion de concertation qui n'a manifestement pas apporté toutes les réponses.

Résultat : le bourgmestre, Marc Deconinck, envisage déjà la riposte. "Diverses pistes sont possibles. La première : une intervention auprès de la Défense, voire du ministre. La seconde : une interpellation parlementaire. Mais comme la session va bientôt se terminer, cela risque d’être compliqué. Enfin, d’autres préconisent de laisser faire. Et nous sommes sûrs qu’au travers du nouveau CoDT, ils ont l’obligation de demander l’autorisation. Là, ça pourrait aller au recours, en disant ‘Attendez avant d’abattre !’"

Et Marc Deconinck de conclure, avec regret : "Le contact avec la Défense est de plus en plus difficile."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK