Le tracé d'accès Nord à Pairi Daiza est estimé à 11 millions d'euros

Illustration
2 images
Illustration - © Pairi Daiza

Le projet de tracé d'accès Nord au parc animalier Pairi Daiza (Brugelette) a été validé mardi par le groupe de travail ad hoc, en accord avec les autorités communales d'Ath, Brugelette et Silly, le parc et le Service public de Wallonie, a-t-on appris auprès du cabinet du ministre wallon des Travaux publics Maxime Prévot.

Les prévisions budgétaires pour ce projet sont d'un peu moins de 11 millions d'euros, pris en charge par la Région wallonne et par le parc Pairi Daiza. Le tracé vise à contourner les villages de Gages et Gibecq, plus directement impactés par l'affluence en période touristique. Il consistera à longer le chemin de fer et à emprunter les chemins de remembrement pour rejoindre la N7, après croisement avec la N57.

Le timing actuel envisage d'introduire la demande de permis d'urbanisme à l'automne prochain. Le dossier sera soumis à enquête publique. Il sera mis en en adjudication début 2018 afin d'envisager le début des travaux au second semestre 2018.

Des comités de riverains ont déjà dénoncé un projet "inutile et coûteux", affirmant de leur côté que le budget atteindrait 20 millions d'euros, soit près du double des estimations officielles. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK