Les pompiers de Bruxelles exterminent un nid de frelons asiatiques pour la première fois

Les pompiers de Bruxelles exterminent un nid de frelons pour la première fois
3 images
Les pompiers de Bruxelles exterminent un nid de frelons pour la première fois - © Tous droits réservés

Les pompiers ont exterminé ce dimanche un nid de frelons asiatiques à Auderghem : il s’agit d’une première pour les pompiers de Bruxelles. Avant, ils devaient faire appel à l’Université de Gand ou à l’institut agronomique de Gembloux car "nous n’avions pas le matériel adéquat", explique Water Derieuw, porte-parole des pompiers de Bruxelles. Et développe : "Les tenues que nous utilisons contre les nids de guêpes ne protègent pas contre les frelons asiatiques parce que leur dard est plus long et parce qu’ils ont la possibilité de pulvériser du venin dans les yeux des pompiers".

"On a décidé de nous former et nous équiper pour pouvoir agir le plus rapidement possible parce que ces frelons asiatiques représentent un danger pour les abeilles qui butinent, et donc pour notre écosystème", ajoute Walter Derieuw.

Le frelon asiatique ne cesse de remonter vers le nord

Il est probable que l’on retrouve plus souvent des nids de frelons asiatiques à Bruxelles parce que cet insecte exotique, qui ressemble à une grosse guêpe très foncée, est apparu il y a une dizaine d’années en Europe et il ne cesse de remonter vers le nord.

Selon Bruxelles Environnement, on a observé à Bruxelles le frelon asiatique pour la première fois l’année dernière. Jusqu’en mai 2019, ils n’avaient pas encore repéré de nid, mais savaient que c’était pour bientôt.

Le frelon asiatique n’est cependant pas forcément plus dangereux que le frelon européen. Il ne s’agit pas d’un insecte agressif et sa piqûre est la même que celle d’une guêpe. Le risque se situe surtout au niveau des nids : il ne faut les déranger, au risque de subir des attaques groupées.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK