Les poissons ont réinvesti la Senne

L'Inbo, l'Institut flamand pour l'étude de la nature et des forêts, a constaté que de nombreux poissons, anguilles et crevettes d'eau douce nageaient à nouveau dans la Senne. A Leest par exemple, près de Malines, 800 anguilles ont été comptées.

La qualité de l'eau s'est améliorée car les stations d'épuration font correctement leur travail, estime-t-on à l'Inbo qui estime que le poisson qu'on prend dans la Senne est sain. Depuis le début de l'année, on constate qu'il y a nouveau des poissons dans la rivière et on est à présent au niveau d'avant la pollution de l'an dernier.

 

JFH avec deredactie.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK