Les parents de Sadia Sheikh ont introduit un pourvoi en cassation

La mère et le père de Sadia Sheikh ont écopé respectivement de 15 et 25 ans de prison.
La mère et le père de Sadia Sheikh ont écopé respectivement de 15 et 25 ans de prison. - © Belga

Ils avaient tous deux été condamnés fin décembre dernier pour l'assassinat de leur fille Sadia, tuée parce qu'elle avait refusé un mariage arrangé au Pakistan. La mère a écopé de 15 ans de prison, le père de 25 ans. Et comme pour le premier procès, ils contestent la procédure.

Rappelons que lorsqu'on introduit un pourvoi en cassation, la contestation porte sur la forme, la procédure du procès, mais on n'aborde pas le fond du dossier. Les avocats des parents estiment qu'il y a matière à remettre en cause la procédure, mais ne souhaitent pas entrer dans les détails pour le moment, car ils sont en pleine rédaction du mémoire qu'ils vont bientôt soumettre à la cour.

Après le premier procès d'Assises, voici un an, les parents avaient déjà introduit un recours, et avaient obtenu gain de cause : la cour de cassation avait estimé qu'il y avait eu une erreur de droit. En l’occurrence, le père et la mère avaient été condamnés en tant que co-auteur(s) et complice(s) de l'assassinat de leur fille, ce qui est juridiquement impossible.

Un nouveau procès d'Assises a donc eu lieu fin 2012. Et très clairement, le président de la cour a mis un soin tout particulier à la rédaction de l'arrêt, afin d'éviter toute nouvelle contestation. Les avocats disent que leurs clients "veulent aller jusqu'au bout". Encore faut-il avoir de solides arguments. Ce sera à la cour de cassation de trancher, dans un délai de deux mois.

Christine Borowiak

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK